Quelles sont les particularités du grizzli

grizzli

Le grizzli (on peut écrire aussi “grizzly”) est une des cinq sous-espèces de l’ours brun que l’on rencontre en Europe et en Asie. Il vit dans les régions boisées et montagneuses, aux USA, au Canada , en Alaska et dans la péninsule du Kamtchatka en Russie. Il doit son nom à la particularité de sa fourrure : ses poils sont beiges, roux, bruns ou noirs avec une extrémité grise, d’où le nom de grizzli.

Taille et poids du grizzli

Le grizzli est plus grand que l’ours brun : de 1,50 à 2,70 m de haut. Il est aussi plus lourd : de 180 à 350 kg. Autant dire que si vous en rencontrez-en dans une forêt, vous passez votre chemin !

Son mode de vie

Le grizzli est un mammifère solitaire qui vit et chasse seul. Il ne rejoint des femelles qu’au moment de l’accouplement, vers le mois de juin. Le mâle dominant féconde plusieurs femelles, et retourne à sa vie solitaire. Il n’a pas d’ennemi naturel. Il peut toutefois se battre contre un autre mâle pendant la période d’accouplement. Il n’a pas de territoire à proprement parler, mais plutôt un espace d’une cinquantaine de mètres autour de lui qu’il va défendre s’il se sent agressé, pour défendre son repas ou ses petits quand il s’agit de la femelle. Une intrusion humaine peut provoquer une attaque. Les femelles sont généralement les plus agressives.

femelle grizzli et son petit

La reproduction chez le grizzli

La femelle fécondée va poursuivre sa gestation pendant 6 à 8 mois. Au moment de la naissance des petits, elle sera souvent endormie car c’est la période d’hibernation, bien à l’abri dans sa tanière. Elle peut avoir jusqu’à 4 oursons, mais seuls 1 à 2 vont survivre. Ils ne font que 20 cm et ne pèsent que 500 à 700 g à la naissance. La femelle va les allaiter jusqu’à 18 mois, puis leur apprendre la chasse et la pêche pour qu’ils soient capables de la quitter, vers 3-4 ans.

Son alimentation

Le grizzli est omnivore. Il mange ce qu’il trouve : des petits mammifères, des insectes, du poisson, des charognes, mais aussi des fruits, des racines, des baies, du miel, des algues. Il s’attaque aussi à des élans ou à des wapitis. Ses pattes puissantes, terminées de 5 longues griffes non rétractiles lui sont très utiles pour tuer les animaux ou attraper les poissons dans les torrents et les rivières. Il n’est pas très doué pour monter aux arbres, ses griffes sont trop longues et il est lourd, mais c’est un excellent nageur, et il peut courir jusqu’à 60 km/h en vitesse de pointe. Son odorat est aussi très développé : il peut sentir une charogne à 30 km !

L’hibernation du grizzli

A l’automne, le grizzli augmente ses rations de nourriture en prévision de l’hiver. Il va ainsi cumuler près de 200 kg de graisse. Sa fourrure devient plus épaisse, 6 cm de long environ. Puis il cherche un abri pour l’hiver. Ce peut être une grotte, ou un tronc d’arbre, ou le plus souvent, il creuse un trou dans le sol. On parle de repos hivernal plutôt que d’hibernation, car bien qu’il dorme beaucoup, il lui arrive de sortir de sa tanière pour se nourrir lors des journées les plus chaudes. Il peut aussi se réveiller lorsqu’il se sent attaqué ou pour protéger ses petits. Au printemps, il sort la journée, et retourne dans sa tanière le soir tant que les nuits sont trop froides. Puis, il délaisse peu à peu son abri vers l’été. C’est alors qu’il se gratte ou se frotte contre un arbre pour se débarrasser de sa toison hivernale.

grizzli qui fait coucou

Son espérance de vie

Le grizzli peut vivre jusqu’à 30 ans. Cependant, depuis plusieurs années, leur nombre diminue sensiblement. Alors qu’en Alaska, il reste 35000 à 45000 spécimen, les USA n’en dénombrent plus que 1100 à 1200, et le Canada 700.

Le grizzli est-il en voie de disparition ?

Oui cet ours en en train de disparaître progressivement, et en voici les raisons :

Le réchauffement climatique

La température de l’eau des rivière et des torrents augmente, les saumons et les poissons remontent les cours d’eau 6 semaines plus tôt qu’auparavant, voire les désertent lorsque les eaux sont trop chaudes. La nourriture se fait donc plus rare pour le grizzli.

L’exploitation forestière

L’abattage intensif des arbres réduit l’habitat naturel du grizzli.

La chasse

Certains chasseurs tuent des grizzlis pour les exposer comme des trophées. Ces pratiques ont décimé un grand nombre de spécimen. C’est pourquoi il n’existe que très peu de grizzlis à l’état sauvage , beaucoup vivent dans les réserves où ils sont protégés.

Regardez ce magnifique reportage de 5 minutes dans une réserve naturelle du Canada où la vie du grizzli est très bien expliquée. Les images aussi bien du mammifère que des paysages sont magnifiques !

Répondre à la question