Pourquoi la pie est une voleuse ?

pourquoi la pie est une voleuse

La pie est un oiseau qui vit en Asie et en Europe. Elle a un pelage noir et blanc et est facilement reconnaissable à sa longue queue noire qui peut atteindre 20 à 30 cm. Elle a donné son nom au costume de cérémonie que portent les virtuoses ou certains mariés dont la veste descend au niveau des genoux et se termine en pointes formant un V à l’arrière. Elle est souvent décrite comme bavarde et voleuse. Elle est très intelligente. C’est l’un des rares animaux à réussir le « test du miroir ». En effet, elle reconnait son propre reflet.

pie

Pourquoi la pie est une voleuse ?

En 2014, le très sérieux centre de recherche en comportement animal de l’Université d’Exeter (CRAB), a fait une étude qui a porté sur plusieurs spécimen. Ils ont constaté qui la pie n’avait pas de comportement particulier à l’égard des objets brillants. Elle serait même plutôt méfiante et distante quand elle est en présence de quelque chose de nouveau ou d’inattendu.

La pie n’est donc pas une voleuse ? Pas si sûr… Elle se nourrit essentiellement de vers , d’insectes, de limaces, de graines, de baies et adaptation au milieu oblige, il lui arrive de fouiller nos poubelles pour trouver sa pitance. Il lui arrive aussi de dérober des proies à d’autre oiseaux et mammifères qui n’ont pas suffisamment surveillé leur repas.

Donc, la pie est sûrement une voleuse, mais vos bijoux sont en sécurité tant qu’ils ne semblent pas être quelque chose de comestible pour la pie.

Dans cette vidéo il s’agit d’une pie qui vole des croquettes pour chien. Elle a quand même le toupet d’entrer dans la maison pour faire son menu larcin !

Dans celle-ci c’est une pie qui essaie d’ouvrir une portière de voiture avec un morceau de bois. Elle a l’intention de s’en servir comme levier pour “plier” la portière après avoir réussi à l’insérer dans la fente… Ingénieux l’oiseau !

“La pie voleuse” de Rossini…

En 1817, Rossini adapte une histoire et crée son célèbre opéra : La pie voleuse. C’est l’histoire d’une servante, accusée de vol et condamnée à mort, car d’abord une fourchette, puis une cuillère en argent disparaissent. L’histoire se termine bien pour la servante, car il s’avère que c’est une pie qui a commis le larcin ! Cette histoire n’a donc pas arrangé la réputation de l’oiseau !

Laissez un commentaire