Où vit l’araignée de mer ?

araignée de mer

A ne pas confondre avec le tourteau, l’appellation araignée de mer désigne en réalité deux espèces de crabes. La Maja Squinado, plus communément appelée “Esquinade”, et la Maja Brachydactyla. Il s’agit de l’une des espèces de crabes les plus grandes des eaux européennes. Elle est également très prisée pour la qualité de sa chair. Mais où vit-elle exactement ?

Une vie entre deux mers

La Maja Brachydactyla se retrouve sur les côtes de l’Océan Atlantique, plus précisément dans les eaux tempérées de l’Est Atlantique. Elle vit au cœur d’une zone bien précise, s’étendant de l’Est de La Manche et de l’Ouest de l’Irlande, au Sahara occidental. Au delà de ce rayon, elle se raréfie, pour être quasiment inexistante. Si sa consœur préfère les eaux fraîches de l’Atlantique, la Maja Squinado préfère elle la douceur des eaux méditerranéennes.

araignée de mer se déplace

La proximité des côtes

Les araignées de mer sont habituées à se regrouper et à vivre “en tas” afin de dissuader d’éventuels prédateurs. Ces regroupements (bonheurs des pêcheurs) se retrouvent souvent à proximité des côtes, en particulier pendant la période de ponte.
La plupart du temps, on retrouve cette espèce de 0 à 120 mètres sous la surface de l’eau. Cependant, elle se fait plus rare au dessous de 70 mètres. Les araignées de mer privilégieront un environnement rocheux, favorable aux cachettes, et plus facile pour trouver de quoi se sustenter.

L’araignée de mer reste très prisée des pêcheurs, en particulier sur les côtes normandes et bretonnes. Même si à ce jour sa population reste stable, elle fait l’objet d’une attention bien particulière. On constate une production importante d’araignée de mer en Bretagne du Nord et sur la Presqu’île du Cotentin, où elles sont fréquemment vendues vivantes. La conservation de cette espèce est difficile en vivier, aussi fait elle peu l’objet d’exportation.

Répondre à la question