Pourquoi le chameau a-t-il deux bosses ?

pourquoi le chameau a-t-il deux bosses

Le chameau appartient à la famille des camélidés, comme le dromadaire. A l’origine, leur ancêtre commun vivait en Asie, il avait deux bosses. Puis le dromadaire a migré vers les régions chaudes d’Afrique, où il a perdu l’une de ses bosses. Le témoin de leur ancêtre commun est la présence de deux bosses chez le fœtus du dromadaire qui fusionnent en une seule avant la naissance. Ce sont donc tous les deux des chameaux ! En Asie, vit le chameau de Bactriane, dit « chameau ». En Afrique, vit le chameau d’Arabie, dit « dromadaire ».

Pourquoi le chameau a-t-il deux bosses ?

Caractéristiques des bosses du chameau

Contrairement aux croyances, les bosses ne sont pas remplies d’eau. Ce sont des réserves de graisse. Chaque bosse en contient environ 36 kgs. Elles permettent au chameau de rester longtemps sans boire ni manger. La graisse lui fournit l’énergie nécessaire à ses activités, et il est capable de la métaboliser pour produire de l’eau. En associant son hydrogène et l’oxygène de l’air, il peut ainsi produire jusqu’à ½ litre d’eau par kilo de graisse.

Milieu de vie

En Asie, le chameau vit dans le désert. En hiver, les déserts de Mongolie ou de Chine peuvent être très froids, jusqu’à -25° , le désert de Gobi atteint même des températures de -40° ! Le camélidé a besoin de beaucoup de graisse pour pouvoir endurer le froid, il a donc deux bosses. En Afrique, les hivers sont beaucoup moins rudes, une seule bosse suffit aux dromadaires.

chameau

Combien le chameau peut-il survivre sans boire ?

En été, le chameau peut tenir 2 semaines sans boire ni manger, et jusqu’à 4 semaines en hiver. Il se nourrit essentiellement d’herbes, de feuilles et de rameaux et lorsqu’il trouve enfin de l’eau, il peut boire 140 litres en 15 minutes. Ensuite, il peut produire de la graisse pour remplir à nouveau ses bosses. A mesure que le stock de graisse diminue, on voit les bosses s’affaisser et tomber sur le côté. Elles se redressent dès qu’il se désaltère à nouveau.

chameaux

Particularités du chameau pour lutter contre les températures extrêmes

Peau

Son pelage est de couleur claire, son poil est court et sa peau est épaisse, sans graisse sous cutanée, il résiste ainsi mieux aux grosses chaleurs, en favorisant une meilleure évacuation de la chaleur. De plus, il a peu de glandes sudoripares, il transpire peu et garde son eau. Les températures doivent être supérieures à 40° pour que le chameau commence à suer.

De grands sinus

La longueur de ses sinus lui permet de refroidir l’air expiré, ce qui provoque la condensation de l’eau, qu’il récupère dans ses voies nasales. Lors de tempêtes dans le désert, il ferme ses narines, grâce à des muscles puissants. Il empêche ainsi le sable de rentrer dans ses narines et se préserve du dessèchement.

Température du corps

La température de son corps varie en fonction des moments dans la journée. Le soir et la nuit, sa température s’abaisse à 34°, alors que la journée, elle peut monter à 42°. Il lutte ainsi contre la chaleur et les déperditions d’eau.

Morphologie

Avec un cou mince et de longues pattes, il se tient loin de la chaleur du sol. De plus, quand il fait très chaud, il se positionne face au soleil pour avoir le moins de surface exposée.

Diurèse

Pour économiser l’eau, le chameau urine très peu, et ses urines sont très concentrées. Il peut uriner seulement ½ litre par jour sans être malade.

chameau dans le désert

Astuce pour se souvenir si c’est le chameau ou le dromadaire qui a deux bosses

En fait c’est très simple, le nom “chameau” contient deux syllabes, tandis que “dromadaire” en contient trois. Donc deux syllabes = deux bosses !

Laissez un commentaire